Par Stefano Palombari

Iovine's : la pizza Margherita (droite) et Iovine's (gauche)

Fraîchement ouvert Iovine’s est déjà une adresse fétiche pour les nombreux inconditionnels de pizza napolitaine. La vraie, hein… Nicola Iovine, propriétaire des lieux, ne lésine pas sur les ingrédients. Il ne se contente que du mieux : Il utilise presque uniquement des produits AOP et biologiques. Concernant la farine pour la pizza et le pain, Nicola a choisi Molino Magri, un moulin implanté pas loin de Mantoue qui réalise des mélanges de farines particulièrement adaptés aux pizzaiolos.

Pour bien débuter votre repas, la provola in carrozza (11 €) une revisitation de la mozzarella in carrozza. Point de friture, beaucoup plus digeste, ici la mozzarella de bufflonne, en version fumée, est allongée sur une tranche de pain maison grillé.

La pizza est l’affaire d’Emanuele, petit frère de Nicola. Le résultat est une véritable pizza napolitaine bien moelleuse et alvéolée. La margherita est en version « gourmet » : Mozzarella de bufflonne AOP, tomates San Marzano AOP et huile d’olive vierge extra bio. Facturée 12 €, le rapport qualité / prix devient pratiquement imbattable.

Ceux qui préfèrent les goûts plus relevés, trouveront leur bonheur dans la Iovine’s (une margheritaavec roquette et jambon de Parme). Les deux ingrédients sont ajoutés en quantité généreuse. Le jambon, de premier choix, est bien évidemment coupé sur place.

Pour terminer en toute beauté, l’exquis baba au rhum de Iovine’s. Rigoureusement fait maison, le babà se révèle d’un équilibre parfait. Il est accompagné d’une crème fouettée maison et de fruits rouges. Nicola importe directement d’Italie la bagna al rum, c’est à dire le mélange d’eau, sucre et rhum pour imbiber le babà.

Introuvable jusqu’il y a quelques années, la bonne pizza napolitaine est en train de conquérir Paris.

Articles Similaires

Laissez un Commentaireaire